Permanences téléphoniques

Ligne d'écoute :
04 76 47 90 93
Mercredi 19 octobre 2022 de 17h00 à 19h00 (à confirmer)
 

Groupes de parole

Un entretien individuel est nécessaire pour participer aux groupes de paroles. 

Victimes :
Jeudi 29 septembre 2022 de 18h30 à 20h30
Jeudi 20 octobre 2022 de 18h30 à 20h30
 
Proches 
Jeudi 17 novembre 2022 de 18h30 à 20h30
 

Atelier Yoga

Le mercredi à l'Île-Verte (Grenoble). Merci de joindre l'intervenante au 06 79 42 08 94.

Les premiers ateliers aurons lieu les 21/09/2022, 28/09/2022, 05/10/2022, 12/10/2022 et 19/10/2022.

Permanence de la bibliothèque

Tous les premiers samedis du mois de 14 heures à 16 heures (prévoir un chèque pour la caution à l'emprunt d'un livre)

Suite au déménagement à la MDA, les permanences n'ont encore pas repris.

Titre de l’émission : L’inceste est-il vraiment un interdit ?

Lien vers l'émission

Nom du documentaire : Les idées larges avec Maurice Godelier/ ARTE

Nom de l’auteur ou de l’autrice : Laura Raim

Date de parution : 25 mars 2022

Durée : 22 minutes

Pourquoi cet article nous intéresse / résumé :

Ce documentaire est éclairant sur les mécanismes qui semblent laisser perdurer l’inceste dans notre société. Les anthropologues ont plus étudié l'interdit de l'inceste que ses pratiques, ce que dénonce Dorothée Dussy, anthropologue et auteure du Berceau des dominations, Anthropologie de l’inceste (2013).

Dans cette émission, Laura Raim après avoir recueilli les propos de Maurice Godelier qui rappelle la théorie de Lévy Strauss selon laquelle l'interdit de l'inceste fonde le passage de la nature à la culture et prédomine étrangement sur les autres théories. Ce qui est pourtant courant c'est que cet interdit est souvent transgressé dans notre société et de manière stable. Donc il est important pour Dorothée Dussy d'étudier les pratiques de l'inceste. La société fonctionne très bien alors que 5 à10% de ses membres sont agressés sexuellement dans leur famille. L'inceste en tant qu'exercice érotisé de la domination est une forme paroxystique de violence qui se place à l'extrême du spectre des violences engendrées par l'ordre social patriarcal. Dans la conclusion de son livre elle pousse le raisonnement jusqu'à l’inversion complète de la thèse de Lévy Strauss. Ce ne serait pas l'interdit de l'inceste qui serait le propre de l'homme mais au contraire la pratique de l'inceste qui serait une spécificité humaine. Pour D. Dussy il y a moins un interdit de pratiquer l'inceste qu'un interdit d'en parler. Ce serait plus le tabou à son sens second c’est-à-dire celui d’en parler, que l’interdit de l’inceste en soi. Pour ce qui est d’en parler, la libération de la parole dans les années 80 est mise en avant avec le témoignage et la prise de parole d'Eva Thomas dans les Dossiers de l’écran. A propos du dévoilement, D. Dussy évoque les mécanismes de silenciation. L’enfant parle mais n'est pas entendu. D'après D. Dussy, l'inceste survient souvent dans une famille où il est déjà là et donc l'enfant va parler à des personnes qui ont elles même été élevées dans un système de silenciation.

Accéder à l'Espace Adhérents

Nos coordonnées

SOS Inceste Pour REVIVRE
Maison des Associations, 6 rue Berthe de Boissieux - 38000 Grenoble
Ligne administrative seulement : 06 52 35 98 44

 contact@sos-inceste-grenoble.org

Pour nous suivre

tw